Inscription à la Newsletter

La solitude

15

Pour converser avec le féminin sauvage, une femme doit temporairement quitter le monde et adopter un état de solitude au sens le plus ancien du terme. Autrefois, le mot alone (seul) s'écrivait en deux mots, all one, ce qui signifie "totalement un". C'est là précisément le but de la solitude. Elle est la cure à l'état d'extrême fatigue auquel nombre de femmes d'aujourd'hui sont réduites et qui les fait, comme on dit, "enfourcher leur monture et galoper de tous les côtés".
La solitude n'est pas, comme certains le croient , une absence d'énergie ou d'action, mais plutôt une corne d'abondance sauvage offerte par l'âme. Dans les temps anciens, si l'on en croit les médecins-guérisseurs, les religieux et les mystiques, la solitude intentionnelle était à la fois palliative et préventive. On l'utilisait pour soigner l'épuisement et prévenir la lassitude. On en faisait aussi un oracle, une façon d'écouter son etre interieur pour solliciter le conseil qu'on n'aurait autrement pu entendre dans le brouhaha de l'existence quotidienne.

Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés

Femme tantrique

Img 1871

"Une femme tantrique, c'est une femme qui ose sa liberté, en allant au bout de ce qui est juste pour elle, au coeur de ses désirs les plus profonds. C'est une femme authentique qui se valorise et rend sacré tout ce qu'elle crée et expérimente. Elle ose développer sa sensibilité, sa délicatesse et sa finesse de femme. Elle ose s'aimer et accueillir l'amour sous toutes ses formes.La femme tantrique est une femme qui ose le plaisir. Elle sait accueillir l'abondance. L'abondance de beauté, l'abondance de raffinement, l'abondance d'argent, l'abondance de bonheur, l'abondance de sacré dans sa vie. Elle est présente à la joie, à l'aventure, et à la joie de toute nouvelle aventure. Elle va jusqu'au bout de ses appréhensions et de ses peurs, et ose les traverser sans apriori. Elle ose vivre sa sensualité et sa sexualité de femme. Elle ose rencontrer les défis du coeur et du corps que la vie lui offre si généreusement.

Une femme tantrique est une femme alignée, cohérente et passionnée. Elle s'assume et se positionne clairement. Elle sait formuler des vrais OUI et magnifester des vrais NON. C'est une femme sauvage et spirituelle, fortement ancrée sur ses bases et pleinement naturelle. Elle ose s'aventurer hors des sentiers battus de la pensée unique et des passages cloutés des croyances habituelles. Elle rêve d'un idéal d'amour universel, et concrétise l'amour au quotidien.

Elle à fait ce qu'il fallait pour se construire, au-delà des grandes idées classiques et des discours convenus. La femme tantique s'oriente vers l'extase, non pas en cherchant à transcender une sexualité qu'elle n'aurait fait qu'effleurer, mais en vivant intensément une sexualité librement choisie. Au-delà des options judéo-chrétienne amenant à se méfier et à éluder la puissance de la sexualité et sensualité féminine ! Elle sait que l'extase coule de source et conduit à une rencontre naturelle avec le divin. Cela lorsque les conditions sont là et que le terrain est prêt... à être ensemencé ! Cela, sans contrôle de la tête, et sans avoir à forcer ou à chercher quoi que ce soit avec la logique ou la raison.

La femme tantrique ose laisser la vie circuler en elle, avec son feu vif, ses désirs intenses, et ses créations multiples. Elle écoute les messages de son coeur et ceux si variés, de son corps. Elle vibre, s'émeut, s'enthousiasme et se passionne pour l'amour et les échanges vrais et authentiques. Elle reste pleinement dans sa puissance et sa douceur de femme.

La femme tantrique s'est trouvée. Elle s'aime. Et peut enfin aimer en abondance... et sans conditions."

Joëlle Notter

Danse la Vie

Honorer le printemps, danser la vie, vibrer la joie et oser la sensualité....

Je vous souhaite un merveillleux printemps...

Christelle

11081253 477809142371350 3074089720406850753 n

"Quand vous bougez votre corps, vous élevez votre moral et votre niveau d'énergie. Vous devenez plus enjoué et plus vivant; en élevant votre humeur, votre pouvoir augmente également. 

Prenez le temps de danser aujourd'hui. Mettez de la musique... Tant de cultures ancestrales considèrent cette activité comme étant sacrée et au coeur de leur spiritualité.

Danser vous aide à retrouver un lien avec votre essence physique divine. Votre corps est une extension de votre être, et il est important de l'honorer en étant conscient de son existence. Vos mouvements vous amènent à ouvrir votre conscience d'une manière très plaisante... Vous apprendrez que vous êtes gracieux, attirant, et élégant. Retrouver la connaissance de ces dons vous aidera à briller d'un éclat encore plus grand."

Extrait de L'oracle des Anges de Doreen Virtue.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai...

541788 10200407121115082 873464319 n

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai compris qu'en toutes circonstances,
J'étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j'ai pu me relaxer.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle…
L'Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre qu'un signal lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle…
L'Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de vouloir une vie différente et j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
La Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai commencé à percevoir l'abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d'obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
Le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai commencé à me libérer de tout ce qui n'était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l'égoïsme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
L'Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé d'avoir peur du temps libre
Et j'ai arrêté de faire de grands plans, j'ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd'hui, je fais ce qui est correct, ce que j'aime quand cela me plaît et à mon rythme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
La Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
Et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd'hui, j'ai découvert…
L'Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir.
Aujourd'hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois et cela s'appelle…
La Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse ! Tout ceci, c'est…
Le Savoir vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.
Du chaos naissent les étoiles.

Kim McMillen

Rituel de la Déesse

10402480 985258188156101 2476318875076739012 n

Je me connecte au ciel, à l'univers.

Je m'ouvre à la sagesse, à la clairvoyance.

J'embrasse mon enfant intérieur avec amour et tendresse.

Pour enfin pouvoir ouvrir mon coeur.

Libérer ma parole...pour exprimer la joie, la force, la colère, la tristesse...

Pour dire mes besoins.

Je pardonne, je pardonne aux autres pour me libérer moi-même.

Je respire et je me sens libre.

Libre de déployer mes ailes, de voler et de toucher le ciel et les étoiles.

Pour mieux revenir dans mon nid, me déposer au centre de moi-même...

Et voyager à travers les cycles des treizes lunes, 

Me laisser bercer par les vagues de l'océan, pour atteindre le rivage...

Je me lève, je suis debout, puissante face au vent, face à l'océan.

Je plonge mes racines au centre de la terre pour y puiser l'énergie du feu, 

L'énergie de la vie et de la passion.

J'ouvre mon coeur,

Je laisse l'énergie du feu sacré me transcender.

Je déploie mes ailes, 

Je vole avec la puissance de la Déesse.

Je transmute toutes mes blessures et souffrances en joie et sérénité.

Je suis la puissance.

Je suis l'amour.

Je suis la Déesse.

 

Christelle Metzger

 

 

Notre peur la plus profonde

5 copie

Notre peur la plus profonde
n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question...
Qui suis-je, moi, pour être brillant,
radieux, talentueux et merveilleux ?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.

Vous restreindre, vivre petit,
ne rend pas service au monde.

L'illumination n'est pas de vous rétrécir
pour éviter d'insécuriser les autres.

Nous sommes tous appelés à briller, comme les enfants le font.
 
Nous sommes nés pour rendre manifeste
la gloire de Dieu qui est en nous.

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus,
elle est en chacun de nous,

Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
nous donnons inconsciemment aux autres
la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur,
notre puissance libère automatiquement les autres.

Marianne Williamson