Méditation

Cercle de Femmes

Week-End et Séjours Bien-Être 

Simon migaj 421505 unsplash 1

 

 

Img 2638                      J’ai à cœur de vous accueillir dans un espace calme et bienveillant afin de vous guider sur le chemin du Bien-Être, de la Joie et de la Sérénité.

 L’objectif de mes accompagnements est de vous permettre des changements simples, positifs et concrets et ainsi d’augmenter la confiance en soi, l’amour de soi, la détente, la vitalité, l’intuition, la clarté de l’esprit et la capacité de choisir le meilleur pour soi.

Mon rôle est de vous guider afin que vous puissiez trouver par vous même vos ressources pour atteindre vos objectifs et ainsi gagner en autonomie.

Au plaisir de vous rencontrer, 

Christelle

Inscription à la Newsletter

Amour Infini

Bonjour à tous !!!

Voici un texte de Louise Hay que j'aime beaucoup et que je souhaite partager avec vous !!!

10653283 1477807229155346 5163993905276000867 n

"Au centre profond de mon être se trouve un puit infini d'amour. Je laisse à présent cet amour déferler à la surface. Il remplit mon coeur, mon corps, mon esprit, ma conscience, il émane de moi, rayonnant dans toutes les directions et me revient amplifié. Plus je donne d'amour, plus j'en ai à donner; la source est intarissable. Faire agir l'amour me rend heureuse, c'est une expression de ma joie intérieure. Je m'aime donc je prends soin de mon corps avec amour. Avec amour je lui donne aliments et boissons qui le nourrissent, avec amour je le soigne et l'habille, avec amour il me répond à son tour en vibrant de santé et d'énergie. Je m'aime donc je m'assure un logis confortable, où j'ai plaisir à me trouver et qui pourvoit à tous mes besoins. J'emplis les pièces de vibration d'amour, afin qu'en entrant, tous y compris moi-même, sentent cet amour et en soit nourris. Je m'aime donc je fais un travail qui me plait vraiment, avec et pour des gens que j'aime et qui m'aiment. Un travail qui met en valeur mes compétences et talent créatifs tout en m'assurantde bons revenus. Je m'aime, donc j'ai une attitude et des pensées aimantes envers tous le monde, car je le sais, tout ce que j'émet me revient amplifié. J'attire uniquement des gens aimant dans mon univers, car ils sont un miroir de ce que je suis. Je m'aime, donc je pardonne, me libérant complètement du passé et de toutes les expérences passées, et je suis libre. Je m'aime donc j'aime sans réserve l'instant présent, j'expérimente chaque moment comme agréable, sachant que mon avenir est lumineux, joyeux et protégé, car je suis l'enfant aimé dont l'univers prend soin avec amour maintenant et toujours."

Notre peur la plus profonde

5 copie

Notre peur la plus profonde
n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question...
Qui suis-je, moi, pour être brillant,
radieux, talentueux et merveilleux ?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.

Vous restreindre, vivre petit,
ne rend pas service au monde.

L'illumination n'est pas de vous rétrécir
pour éviter d'insécuriser les autres.

Nous sommes tous appelés à briller, comme les enfants le font.
 
Nous sommes nés pour rendre manifeste
la gloire de Dieu qui est en nous.

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus,
elle est en chacun de nous,

Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
nous donnons inconsciemment aux autres
la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur,
notre puissance libère automatiquement les autres.

Marianne Williamson

Le jour où je me suis aimé pour de vrai...

541788 10200407121115082 873464319 n

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai compris qu'en toutes circonstances,
J'étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j'ai pu me relaxer.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle…
L'Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre qu'un signal lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle…
L'Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de vouloir une vie différente et j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
La Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai commencé à percevoir l'abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d'obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
Le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai commencé à me libérer de tout ce qui n'était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l'égoïsme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
L'Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé d'avoir peur du temps libre
Et j'ai arrêté de faire de grands plans, j'ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd'hui, je fais ce qui est correct, ce que j'aime quand cela me plaît et à mon rythme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
La Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
Et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd'hui, j'ai découvert…
L'Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir.
Aujourd'hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois et cela s'appelle…
La Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse ! Tout ceci, c'est…
Le Savoir vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.
Du chaos naissent les étoiles.

Kim McMillen

La méditation

Meditation

La solitude

15

Pour converser avec le féminin sauvage, une femme doit temporairement quitter le monde et adopter un état de solitude au sens le plus ancien du terme. Autrefois, le mot alone (seul) s'écrivait en deux mots, all one, ce qui signifie "totalement un". C'est là précisément le but de la solitude. Elle est la cure à l'état d'extrême fatigue auquel nombre de femmes d'aujourd'hui sont réduites et qui les fait, comme on dit, "enfourcher leur monture et galoper de tous les côtés".
La solitude n'est pas, comme certains le croient , une absence d'énergie ou d'action, mais plutôt une corne d'abondance sauvage offerte par l'âme. Dans les temps anciens, si l'on en croit les médecins-guérisseurs, les religieux et les mystiques, la solitude intentionnelle était à la fois palliative et préventive. On l'utilisait pour soigner l'épuisement et prévenir la lassitude. On en faisait aussi un oracle, une façon d'écouter son etre interieur pour solliciter le conseil qu'on n'aurait autrement pu entendre dans le brouhaha de l'existence quotidienne.

Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés